sensibilisation noyades

Lancement de la campagne de sensibilisation aux dangers des baignades dans les retenues des barrages

Aux abords de la retenue du Barrage Driss 1er à la Commune Ouled Aayad Taounate, Madame Charafat Afailal, Secrétaire d’Etat chargée de l’Eau, et Monsieur Hassan Belhadfa ont présidé conjointement le 20 juin 2018, le lancement de la campagne de sensibilisation aux dangers des baignades dans les retenues des barrages.

Cette campagne vise la sensibilisation des populations avoisinant les retenues des barrages et des citoyens s’y rendant à des fins touristiques ou pour se distraire ; aux risques potentiels de noyades. En effet, donnant l’impression de lieux paisibles et tranquilles, les retenues des barrages sont pourtant extrêmement dangereuses.

Equipe sensibilisation

A traves son allocution prononcée à cette occasion, Madame Charafat Afailal, Secrétaire d’Etat chargée de l’Eau a mis en lumière les efforts déployés par les services centraux du Secrétariat d’Etat chargé de l’Eau  ainsi que par les Agences de Bassins hydrauliques en collaboration avec les acteurs de la société civile, en vue de sensibiliser aux dangers des baignades dans les lacs de barrages. Elle a indiqué à ce propos: «Chaque année au niveau local, des campagnes de sensibilisation à ces risques sont organisées. Elles portent sur des spots publicitaires et des caravanes de sensibilisation de proximité au niveau des souks et des centres ruraux visités par les riverains des barrages concernés. Ces campagnes incluent également la mise en place de panneaux signalétiques  sur les sites des barrages, qui interdisent complètement la baignade dans leurs retenues, ainsi que la distribution d'affiches et dépliants soulignant les dangers de la baignade dans ces lieux ». Et d’ajouter que les efforts consentis au niveau local pour réussir cette action seront renforcés par la diffusion  d’un spot de sensibilisation à travers différents média nationaux.

A noter qu’au niveau national, 29 cas de noyades dans les lacs de barrages ont été enregistrés au cours de l’année 2017. Le danger de ces lacs consiste principalement dans la densité de leurs eaux et de leurs profondeurs qui dépassent parfois les 100 mètres. De plus, leurs abords ne sont pas aménagés et ne permettent pas un accès facile à l'eau. Aussi le fond de ces lacs contient des boues et des obstacles naturels qui réduisent  les chances de survie en cas de noyade.