Les sources sont des résurgences naturelles des eaux souterraines. Ces sorties de nappes acquièrent dans la plupart des cas une valeur patrimoniale du fait de leurs utilisation pour l’irrigation, l’abreuvement du cheptel ou même l’alimentation en eau des populations.

Le bassin du Sebou héberge de nombreuses sources d’inégale importance de point de vue débit. La plus grande partie des sources du bassin draine les aquifère de Fès-Meknès, du moyen atlas tabulaire ou plissé.

Imprimer Cette Page Imprimer Cette Page