Le Moyen Atlas plissé compte parmi les chaînes les mieux arrosées du Maroc. La situation élevée des affleurements calcaires du Lias et accessoirement du Dogger, favorise leur alimentation par les précipitations et par la fonte des neiges.

La nappe du Moyen- Atlas plissé d’une superficie d’environ 4200 km2 occupe les terrains situés au Sud-Est du bassin de Sebou et assure l’écoulement des grandes sources du haut Sebou (principalement la source de Sebou: 2 m3/s). C’est un système multicouche dont le principal aquifère est constitué par les carbonates du Lias inférieur, où l’eau circule dans un réseau fissuré de type karstique, avec prédominance du régime turbulent. Le Dogger constitue un aquifère non moins important que le Lias et se manifeste par de nombreuses sources réparties dans la vallée d’Almis des Marmoucha. Les eaux de la nappe ont un faciès bicarbonaté calco-magnésien, avec un résidu sec inférieur à 1g/l.

La nappe est exploitée pour l’AEP des centres de la province de Boulemane et pour l’irrigation. Sa recharge, estimée à 215 Mm3/an, se fait à partir de l’infiltration pluvial.

Entrées (Mm3/an) Sorties (Mm3/an)
Infiltration des eaux de pluie 286 Prélèvements AEP et agricoles 20
Drainage des sources 266
TOTAL 286 TOTAL 286
Bilan (Mm3/an) 0
Imprimer Cette Page Imprimer Cette Page