La nappe de Taza constitue le prolongement vers l’Est du couloir Fès-Taza. Elle s’étend à l’Est et au Sud-Est de la ville, entre la retombée Nord-Est du Tazzeka et le pré-rif. Il s’agit d’un aquifère libre généralisé localement en charge. L’aquifère liasique affleure :

  • Sur une bande de 3 km de large, à l’aval des affleurements triasiques de Ras El Ma qui limitent le bassin versant sud, avec une surface de 27 km2 à une altitude moyenne de 900 m.
  • Sur le vaste plateau s’étendant à l’aval des sources Gueldamane sur une surface de 83 km2 à une altitude moyenne de 800 m.

Au Nord jusqu’à la latitude de Taza, les formations liasiques sont recouvertes par une épaisse couche, de puissance croissante vers le Nord, de marnes du Tertiaire, sous lesquelles la nappe devient captive.

La profondeur de l’eau est généralement comprise entre quelques mètres à 40 m.

L’exploitation est évaluée à 11.5 Mm3/an principalement pour l’alimentation en eau potable des centres situés dans cette zone et pour l’irrigation.

Entrées (Mm3/an)) Sorties (Mm3/an)
Infiltration des eaux de pluie 12.8 Sortie vers le Nord X
Prélèvements AEP urbaine 10.8
Prélèvements AEP rurale 0.2
Prélèvements agricoles 0.5
TOTAL 12.8 TOTAL 11.5+X
Bilan (Mm3/an) X-1.3
Imprimer Cette Page Imprimer Cette Page