Le plateau de la Maâmora, délimité au Sud par le massif de la Meseta au Nord par la vaste plaine du Gharb, à l’Ouest par l’océan atlantique entre Rabat et Kénitra et à l’Est par l’oued Beht, recèle une nappe libre très importante d’une superficie de 1500 km². Cette nappe circule dans les grès calcaires, sables et sables argileux du Plio-quaternaire, reposant sur un substratum imperméable de marnes du Miocène.

La profondeur de la nappe est généralement comprise entre quelques mètres et 40 m et peut dépasser localement 80m. Le sens général de l’écoulement de cette nappe se fait d’abord du Sud-Est vers le Nord-Ouest en direction de l’océan, puis prend ensuite la direction Sud-Nord vers la nappe du Gharb.

Les eaux de la Mamora sont extrêmement douces 250 à 500 mg/l de sels totaux ; leur faciès est bicarbonaté calcique. En zone littorale, la salinité est relativement élevée à cause de l’invasion marine entraînée par l’intensification des pompages dans cette zone.

Pour la nappe de la Mamora, la recharge est assurée exclusivement par l’infiltration des eaux des précipitations. Les sorties sont constituées par l’écoulement vers l’océan, par le sous écoulement vers la nappe du Gharb, par le drainage de l’oued Beht et des autres oueds du plateau (Fouarat, Tiflet,...) ainsi que par les prélèvements pour l’AEPI (captages ONEP, RAK) et l’agriculture.

Bilan hydraulique de la nappe de Maamora

Entrées (Mm3/an)) Sorties (Mm3/an)
Infiltration des eaux de pluie 150 Sortie vers la mer 10
Déversement vers le Rharb 38
Drainage par l’oued Beht 7
Retour d’irrigation 10 Prélèvements AEP 42
Prélèvements par l’industrie 25
Prélèvements agricoles (IP : 9451 ha) 50
TOTAL 160 TOTAL 172
Bilan (Mm3/an) - 12
Imprimer Cette Page Imprimer Cette Page