Située au NW du bassin de Sebou entre les villes d’Ouazzane et de Souk El Arbaa, la nappe de Bou Agba s’étend sur une superficie d’environ 50 km². Il s’agit d’un aquifère monocouche formé qui circule dans des formations détritiques essentiellement conglomératiques, avec parfois des passées sableuses ou argileuses d’âge villafranchien et quaternaire, et repose sur un substratum de marnes d’âge Tortonien.

Au centre de la plaine, la profondeur de l’aquifère est d’environ 100 m, avec une épaisseur de l’ordre de 120 m diminuant vers les bordures de la nappe.
La recharge de l’aquifère s’effectue essentiellement par l’infiltration des eaux pluviales qui s’infiltrent dans les affleurements des formations plio-quaternaire. Les sorties sont constituées par les prélèvements pour l’AEP de la ville de Ouezzane et le milieu rural et pour l’irrigation.

Bilan hydraulique de la nappe de Bou Agba

Le bilan de cette nappe est déficitaire de 1Mm3/an soit 33% des apports.

Entrées (Mm3/an) Sorties (Mm3/an)
recharge 3 Prélèvements AEPI 3
Irrigation 1
TOTAL 3 TOTAL 4
Bilan (Mm3/an) - 1
Imprimer Cette Page Imprimer Cette Page